Hydrotomie Percutanée Nice met le cap sur les facteurs!

Comme vous êtes toujours souriants et à notre service on n’imagine pas tout ce que vous subissez…

Quand on vous regarde 👮 devant un bloc de boites aux lettres :
  • Vous vous placez en général au milieu pour atteindre le maximum de boites .
  • Sur votre avant bras gauche replié contre vous pour former comme un plateau,  vous déposez le paquet de courriers de l’immeuble.
  • Puis, vous pliez votre bras droit à l’horizontale vers ce paquet de courrier, vous mettez  votre pouce et votre index en pince pour saisir chaque lettre.
  • Enfin, le geste suivant le regard  vous dépliez votre bras droit  pour aller déposer la bonne lettre au bon endroit.
  • Pour cela, vous mettez surtout à contribution  votre coude .
Comme un joueur de tennis 🎾, vous allez reproduire ce mouvement de flexion- extension du coude un nombre impressionnant de fois par jour tout au long de votre carrière.
J’ai enquêté auprès de plusieurs facteurs tant le chiffre me paraissait édifiant : 2000 fois par jour en moyenne basse.
Environ 500 fois par jour au centre de tri  ( ou en plus vous  poussez et soulevez des caisses ) et 1500 à 2000 fois par jour lors de la distribution du courrier!
Au bout de quelques années de service, Il s’ensuit des douleurs au coude , puis un œdème ou gonflement qui peut aller jusqu’à la taille d’une pomme🍎 derrière le coude . Chaque mouvement est douloureux  (au niveau du petit relief osseux de la face externe du coude) et de plus en plus invalidant.
Ces mouvements répétitifs sans relâche que vous effectuez entraînent des lésions au niveau des tendons et au niveau de l’os du coude, là où s’insèrent  les tendons des muscles epicondyliens .
C’est l’EPICONDILYTE  ou TENNIS ELBOW. Ce nom vient au départ des douleurs au coude des joueurs de tennis, d’où le nom de cette maladie.
La douleur évolue de façon aigue ou chronique et peut diffuser jusqu’à la face externe de l’avant bras.Elle peut avoir différentes origines (micro-déchirures des tendons, petites lésions au niveau de leur insertion sur l’os, etc.) Cette maladie survient toujours après une sollicitation importante ou répétée du bras.
Au début, le facteur a mal lorsqu’il distribue le courrier ; puis petit à petit la douleur augmente, et devient gênante même dans la vie courante : serrer une main, déboucher une bouteille, ouvrir une porte, devient vite intolérable.
Dans notre prochain article sur vous les facteurs, nous verrons :
  • Comment L’ Hydrotomie Percutanée peut vous aider?
  • Comment ça marche ?
  • De la théorie à la technique et bien plus… 
Poser vos questions en avant première, nous sommes déjà à votre écoute
A très bientôt nos amis les facteurs !
Gisèle et son équipe
Présidente de l’association Hydrotomie percutanée Nice

Commentaires Facebook

commentaires